30 janv. 2017

Laurence Fabre : une lumineuse comédienne

(c)  Laurencine Lot
Créé au Festival "Seules...en scène" de Boulogne-Billancourt et joué au Festival Off d'Avignon 2015, le spectacle "Entretiens d'embauche et autres demandes excessives", écrit et mis en scène par Anne Bourgeois, s'installe cette fois au Théâtre Déjazet. Avec la comédienne Laurence Fabre et la complicité vocale de Fabrice Drouelle.
Le spectacle débute avec des cris et des rires d'enfants. Coiffée de couettes, Laurence partage avec le public ses rêves de petite fille: devenir institutrice ou hôtesse de l'air. Quelques années plus tard, à défaut de transmettre son savoir ou de s'envoler pour d'exotiques contrées, elle va faire le brutal apprentissage du statut de... demandeur d'emploi ! Un véritable parcours de combattante qui permet à la comédienne de montrer l'étendue de son registre. Drôle, émouvante, effacée ou guerrière, elle se glisse avec un égal talent dans les différents costumes de cette femme en quête d'amour et de reconnaissance. Confrontée aux questions incongrues, déstabilisantes et  misogynes des recruteurs, elle en vient même à douter de sa propre identité,  "Nous observons son existence se jouer sur l'attente d'un boulot qui devient la parabole de la vie". explique Anne Bourgeois. Une situation parfois ubuesque dans laquelle, de déceptions en remise en question, celle qui refuse de mentir ou de souffler la place d'une autre, reprend sans cesse son bâton de pèlerin pour arpenter le monde...du travail. Révoltée, elle ira même jusqu'à interpeller Dieu et le bien nommé Job ! Avant de suivre les conseils d'un coach qui l'encourage notamment à laisser parler sa lumière intérieure. Durant un peu plus d'une heure, celle de Laurence Fabre illumine la scène...

Du mardi au samedi, à 19 heures, jusqu'au 11 mars 2017, au Théâtre Déjazet, 41, Boulevard du Temple, 75003 Paris. Tél.: 01.48.87.52.55. http://www.dejazet.com/
.



Talisco "Capitol Vision"

(c) Yann Orhan
En 2014, avec son premier album "Run",Talisco avait créé la surprise en nous embarquant dans un road-trip électro-folk-pop, d'une rare intensité. On se souvient de l'entêtant "The Keys" choisi pour illustrer une campagne publicitaire vantant les mérites de la 4G !  Autant dire que l'on attendait fébrilement la suite...
 Et "Capitol Vision" met la barre encore un peu plus haut . Pour ce nouvel opus, Jérôme Amandi, alias Talisco, a sorti les riffs ! Toujours accompagné par ses fougueux compagnons de route Gautier Vexlard (batterie) et Thomas Pirot (guitares et machines), le songwriter bordelais nous propose une vision peut-être moins lyrique mais plus musclée et électrique de son immersion dans l'Ouest américain.  Après l'addictif "A kiss from L.A.",  on est bien évidemment tenté de de miser sur des tubes potentiels tels que "Monsters and Black Stones", "Shadows", "Stay" ou encore "The Race". Mais les onze titres mixés par Jaycen Joshua (Justin Timberlake, Jay Z, Snoop Dogg...) et écrits par Jérôme sont tous d'une redoutable efficacité. Un peu comme si, après avoir été invité à la projection d'un subtil film d'art et d'essai, on assistait à une version en cinémascope ! Une version qui convoquerait à la fois Ennio Morricone, The Pixies, Jeff Buckley et Tarentino. D'une bouillonnante énergie, avec ici et là quelques accents bluesy, "Capitol Vision" ouvre de nouveaux horizons. Et l'artiste n'a manifestement pas fini de nous surprendre.

"Capitol Vision" (Roy Music/Control). Disponible depuis le 27 janvier 2017
En tournée: le 8 février à Toulouse, le 10 à Seignosse, le 11 à Joué-les-Tours, le16 à Mérignac, le 17 à La Rochelle, le 24 à Ris-Orangis, le 9 mars à Montpellier, le 11 à Montauban, le 18 à Tourcoing, le 23 à Brest, le 24 à Pacé, le 25 à Alençon, le 31 à Strasbourg, le 21 avril au Printemps de Bourges et le 1er juin à l'Elysée Montmatre.

26 janv. 2017

L'Académie du jazz : le palmarès 2016

(c) Philippe Marchin
Après avoir célébré son 60ème anniversaire au Théâtre du Châtelet, l'Académie du Jazz , cette "vieille dame poudrée" comme l'a surnommée affectueusement son Président François Lacharme, a pris ses quartiers au Pan Piper, le 22 janvier dernier, pour sa traditionnelle remise de prix.
Une soirée chaleureuse, marquée notamment par le bluesman Corey Dennison et son acolyte Gerry Hunt, venus tout droit de Chicago, qui ont fait monter la température dans la salle.

Les lauréats 2016:
- Prix Django Reinhardt (doté d'un chèque de 3000 € remis par la Fondation BNP Paribas) : Fred Nardin 
- Grand Prix de l'Aadémie du Jazz: Avishai Cohen "Into The Silence" (ECM/Universal
- Prix du Disque Français: Laurent Courthaliac "All My Life" (Jazz & People/Harmonia Mundi/Pias)
- Prix du Musicien Européen: Andy Sheppard
- Prix de la Meilleure Réédition ou du Meilleur Inédit: Thad Jones/Mel Lewis Orchestra "All My Yesterdays, The Debut 1966 Recordings At The Village Vanguard" (Resonance/Socadisc) - Mention Spéciale: François Rilhac "Its Only a Paper Moon" (Black & Blue)
Corey Dennison et Gerry Hunt
(c) Philippe Marchin
- Prix du Jazz Classique: Jérôme Etcheberry/Michel Pastre/Louis Mazetier "7:33 to Bayonne" (Jazz aux Remparts)
- Prix du Jazz Vocal : Michele Hendricks "A Little Bit of Ella" (Cristal Records/Harmonia Mundi/Pias)
- Prix Soul: William Bell "This is Where I Live" (Stax/Universal)
- Prix Blues: Corey Dennison "Corey Dennison Band" (Delmark/Socadisc)
- Prix du Livre de Jazz: Duke Ellington "Music Is My Mistress" (Editions Slatkine)

Réouverture du Théâtre 13/Jardin

Après deux ans de fermeture pour travaux (remise aux normes de sécurité et environnementales, isolation phonique, accessibilité pour les personnes en situation de handicap, agrandissement du hall d'accueil, embellissement des espaces...), le Théâtre 13/Jardin réouvrira ses portes lors d'une soirée d'inauguration, le 21 février prochain, en présence d'Anne Hidalgo. Les 25 et 26 février, rendez-vous pour "Le grand dévoilement" (de 13h30 à 19h), un week-end festif de visites et de spectacles.
Au programme (après un verre de bienvenue) : "Du Bouc à l'espace vide" avec la Compagnie Eulalie, "Sans les mains et en danseuse" par Pepito Matéo, "Les Trois Mousquetaires : la série" avec le collectif 49701, "Chat Noir !", une plongée dans le Montmartre du 19ème siècle, l'Orchestre de Chambre de Paris, un quatuor à cordes dans un répertoire allant de Bach à Schubert en passant par Chostakovitch, le blues, la fusion et le jazz et  enfin "Bébé Barbu", d'Alexandre Markoff, un Gargantua des temps modernes présenté par le Grand Colossal Théâtre.
Coup d'envoi officiel de la saison, le 9 mars 2017, avec la création d"Intra Muros". Un spectacle écrit et mis en scène par Alexis Michalik.

103A Boulevard Auguste Blanqui, 75013 Paris. Infos sur le site http://www.theatre13.com/

23 janv. 2017

Rendez-vous...

- Fêtez la Saint-Valentin au Sunset/Sunside. Avant ou après un dîner en amoureux, le fameux club de la rue des Lombards vous propose un programme séduisant: la chanteuse brésilienne Maria Teresa & Moustaki Quartet (le 14 février à 20h30) et le saxophoniste new-yorkais Seamus Blake en quartet (les 14 et 15 février à 21 h). Rien de tel que les douces mélodies lusophones et le jazz pour vous faire voir ...la vie en rose !

60, rue des Lombards, 75001 Paris.
Tél.: 01.40.26.46.60. www.sunset-sunside.com



- France Bleu Live Festival. La célèbre radio musicale crée l'événement en annonçant la première édition du  "France Bleu Live Festival" qui se déroulera dans le cadre de la Station Avoriaz 1800, dans les Alpes.
A l'affiche, six concerts réunissant les chanteurs et musiciens de Boulevard des Airs, Julien Doré, M. Pokora, Amir et, pour la soirée de clôture: un showcase acoustique de Sting (à 17h30) et le DJ français Kungs (à 19 h) qui mixera, en plein air, au pied des pistes !

Du 27 au 31 mars 2017, Salle des Festivals à Avoriaz.
Infos sur le site http://www.francebleu.fr/ ou sur http://www.avoriaz.com/

20 janv. 2017

Festival "Les Emancipées": première édition

A l'heure où l'on déplore la disparition de bon nombre de festivals, la naissance d'un nouvel événement culturel est toujours une bonne nouvelle ! D'autant plus que l'affiche des "Émancipées" promet des créations, des rencontres inédites, des rendez-vous croisés avec des artistes venus de la musique, du théâtre, de la littérature, de la bande dessinée ou de la danse.
"Avec Arnaud Cathrine (conseiller artistique), nous voulions rassembler des écrivains, chanteurs, musiciens, comédiens, danseurs qui se jouent des frontières habituelles" confie Ghislaine Gouby (directrice de Scènes du Golfe et des Théâtres de Vannes et Arradon),
Au programme de cette première édition: la chorégraphe Emmanuelle Huynh, Delphine de Vigan & La Grande Sophie, une carte blanche à la romancière Virginie Despentes avec Béatrice Dalle & Zëro, une sieste acoustique proposée par Bastien Lallemant, Claire Diterzi dans une création pour le festival, Camelia Jordana & Raphaëlle Lannadère, Vincent Delerm, une lecture dessinée par Christophe Conte et Charles Berbérian, Le grand bal clandestine qui fera danser le public sur des tubes des années 1980...

Les 10, 11 et 12 mars 2017 au Théâtre Anne de Bretagne, Palais des Arts et des Congrès, Place de Bretagne à Vannes (56000). Places: de 5 à 29 €.
Infos et réservations sur http://www.scenesdugolfe.com/ Billetterie: 02.97.01.62.04.

17 janv. 2017

"Il Trovatore" dans un fauteuil... de cinéma

(c) Clive Barda
Rendez-vous au cinéma, le mardi 31 janvier prochain, à 19 h 15 pour découvrir cette oeuvre de Giuseppe Verdi, considérée comme l'un des plus grands opéras de la période romantique. Proposée en direct du Royal Opera House cette première représentation de la nouvelle production de David Bösch est dirigée par Richard Farnes. On se souvient de la boutade d'Arturo Toscanini qui prétendait que pour distribuer Le Trouvère, il suffisait de réunir les quatre meilleurs chanteurs du monde... Incontestablement, le casting est à la hauteur avec, dans les rôles-titres, Dimitri Hvorostovsky (Count Di Luna), Anita Rachvelishvili (Azucena), Lianna Haroutounian (Leonora) et Gregory Kunde (Manrico).


16 janv. 2017

Le Bagad de Vannes à l'Olympia

(c) Thierry Prat
En breton, bagad signifie troupe. Et c'est bien l'esprit qui règne au sein de ces musiciens réunis par une passion commune. Véritables ambassadeurs, ils ont déjà sillonné l'Europe, la Chine, les États-Unis et le Canada pour porter haut et loin la culture bretonne. Mais pas seulement... car si le Bagad de Vannes puise dans les musiques traditionnelles, il a enrichi son répertoire de sons électroniques, de jazz, de classique ou de world.
Avec sa nouvelle création baptisée "Contrechamp", il embarque le public dans un voyage épique mêlant musiques de films, vidéos, percussions, cornemuses... sans oublier la fameuse bombarde basse. Un instrument qu'ils sont les premiers à avoir intégré dans leur formation. En janvier 2015, le Bagad de Vannes a remporté le premier prix de l'émission "La France a un incroyable talent" sur M6. Mais, à l'évidence, il n'a pas attendu cette consécration cathodique pour prouver qu'il avait le vent... en poupe !

Le dimanche 5 février 2017, à 16 heures, à l'Olympia, 28, boulevard des Capucines, 75009 Paris. Tél.: 08.92.68.33.68. Prix: de 30 à 54 €. (places de catégorie 3 à 30 € si vous réservez avant le 18 janvier). http://www.olympiahall.com/ 

Thomas Fersen en showcase

Dans la foulée de la sortie de son nouvel album "Un coup de queue de vache" (dans les bacs le 20 janvier prochain), Thomas Fersen se produira en showcase, le 27 janvier, à 18 heures, à la Fnac des Ternes. L'occasion de découvrir, en live, quelques titres de cet opus, arrangé par Joseph Racaille dans lequel il est notamment accompagné d'un quatuor à cordes.
Au fil des onze chansons, l'auteur-compositeur nous embarque dans des histoires loufoques et tendres qui parlent d'une joueuse de bombarde, d'un lièvre, d'un vieux homard naïf... tout en nous offrant une belle relecture du "Testament" de l'artiste québécois Fred Fortin.
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Forum des Rencontres, niveau 4
26/30, avenue des Ternes, 75017 Paris.