9 déc. 2016

Jazz, 100 photos pour la liberté de la presse

"Le jazz, comme le journalisme, c'est la liberté d'expression..." peut-on lire sur la dernière page de cet ouvrage qui porte les signatures de Robert Capa, Leonard Freed, Burt Glinn, Philippe Halsman, Guy Le Querrec, Wayne Miller, Dennis Stock, Collection F. Driggs, de l'Agence Magnum Photos.
Une centaine de clichés, en noir et blanc, où l'on découvre notamment le trompettiste Miles Davis et le saxophoniste alto Kenny Garrett, sur la scène du Palais des Sports de Toulouse, en 1967, Louis Armstrong dans l'intimité d'une chambre d'hôtel en 1958, Chesney "Chet" Baker, au Palais de la Mutualité en 1976, Billie Holiday, entourée de Lester Young, Coleman Hawkins et Gerry Mulligan, lors de l'enregistrement de "The Sound of Jazz" (pour CBS) en 1957...
Des clichés accompagnés de textes de Pierre Assouline, Jacques Gamblin, Francis Marmande, Jean-Pierre Marielle ou encore Michel Butor. Tous témoignent de leur passion pour le jazz, à l'instar de la Fondation BNP Paribas, mécène depuis plus de 20 ans, qui a contribué à la réalisation et la promotion de cet album (comprenant également un dossier spécial sur le journalisme d'infiltration), vendu au profit de Reporters sans frontières. Tout comme les places du concert exceptionnel, donné le 6 décembre dernier au Studio 104 de la Maison de la Radio avec la participation d'une vingtaine d'artistes: Shai Maestro Trio, Laurent Cugny, Thomas Enhco, Stéphane Huchard, Manuel Rocheman, Baptiste Trotignon, Luis Winsberg..., sous la direction musicale de Pierre Bertrand.
A noter qu'une exposition de photographies de Guy Le Querrec et Patrick Zachmann,  est également organisée dans le hall Seine de la Maison de la Radio, jusqu'au 23 décembre 2016.

Maison de la Radio, 116, avenue du Président Kennedy, 75016 Paris.
"Jazz, 100 photos pour la liberté de la presse" : 9,90 €. Disponible depuis le 1er décembre.


7 déc. 2016

Francofolies de la Rochelle: ouverture de la billetterie

Entre le dernier jeu vidéo à la mode, forcément en rupture de stock, la sempiternelle enveloppe pour les ados ou le robot ménager qui ne sortira peut-être jamais de son carton d'emballage... vous pouvez éviter un éventuel fiasco en glissant sous le sapin des places de concert  pour la 33ème édition des Francofolies !
La billetterie  ouvre en effet aujourd'hui sur : http://www.francofolies.fr/  (+ http://www.fnac.com/).
Jusqu'au 8 janvier 2017, dans la limite des places disponibles, vous bénéficierez, en prime, de tarifs privilégiés : 50 € au lieu de 74 € pour le pass 2 jours "Mes Francos" (le mercredi 12 + le jeudi 13 juillet ou le vendredi 14 + le samedi 15 juillet) et 40 € au lieu de 45 € pour la soirée de clôture du dimanche 16 juillet. Les billets jour sont à 37 € (debout) et 42 € (assis).
Quant aux premiers artistes annoncés: DJ Snake, Julien Doré, Renaud, Soprano, Kungs, Black M, Vianney MHD, Christophe Maé, Boulevard des Airs, Claudio Capéo... ils devraient permettre aux parents de venir avec leurs enfants... ou inversement !

Du 12 au 16 juillet 2017, Grande Scène Jean-Louis Foulquier, à la Rochelle.

6 déc. 2016

Mell: une double célébraton au Divan du Monde

(c) Emma Picq
Les longs et rudes hivers de Montréal où elle vit aujourd'hui auraient-ils eu raison de son côté chien fou ? A l'écoute de "Déprime & Collation" Mélanie Frisoli, pour l'état civil, semble avoir canalisé les élans fougueux et dispersés de ses précédentes productions ("Mon pied en pleine face", "Voiture à pédales", "C'est quand qu'on rigole", "Western Spaghetti"...) pour se recentrer sur une émotion plus palpable et maîtrisée. Avec toujours ce goût affiché pour l'autodérision, à l'origine d'un courant baptisé "la chanson décoiffée" !
Un virage amorcé avec "Relation Cheap" (voir article du 19 février 2014 sur ce blog)) et qu'elle confirme avec ce nouvel album audacieux. Généreux aussi, car la demoiselle a enregistré pas moins de vingt titres mêlant chansons et parties instrumentales.
 Côté collation, on retiendra des morceaux comme "Où te caches-tu", "Tes yeux verts", "Danse" ou "Mon enterrement". Quant à la déprime, elle s'exprime parfois dans des mélodies obsédantes.
Au Divan du Monde, le 29 novembre dernier, elle a fêté la sortie de ce sixième opus et son anniversaire, en compagnie d'invités comme Nicolas Jules, Pauline Croze, Clarika, Céline Ollivier et Katel.
Du haut de ses 34 ans tout neufs, Mell donne sa pleine mesure sur scène, avec une nouvelle maturité qui lui va plutôt bien...

Album "Déprime & Collation" (L'Autre Distribution). Disponible depuis le 10 novembre 2016.
Prochains concerts les 25, 26 et 27 janvier 2017 au Bijoux à Toulouse.

2 déc. 2016

Le Gala des artistes de Ménilmontant célèbre la chanson engagée

Après avoir rendu hommage à Édith Piaf l'an dernier, ce gala de soutien à "Ménil Mon Temps", une association qui organise depuis dix ans le "Festival des Canotiers", se place cette fois sous la bannière de la chanson engagée. Un clin d'oeil manifeste aux 80 ans du Front Populaire et au centenaire de la naissance de Léo Ferré.
Parrainée par Christian Olivier, le chanteur des Têtes Raides, cette deuxième édition (diffusée en direct sur TV Debout et Radio Libertaire) accueillera les bénévoles et les amoureux de la chanson réunis autour d'artistes tels que Jil Caplan, Nicolas Joseph, Les Frérots, Hakim H, Patrick Abrial et Jye, François Staal, Stéphane Zelten, Camille Feist en duo avec l'accordéoniste Johann Riche, Héloïse Roth...

Le 18 décembre, de 16 h à 20 h, à la Bellevilloise (Forum), 19-21, rue Boyer, 75020 Paris. Tarifs: 5 €, 2,50 € (enfants) et accès gratuit pour les adhérents de l'association.
http://www.labellevilloise.com/

30 nov. 2016

La turbulente virtuosité d'"Akoreacro"

(c) Jean-Luc Tabuteau

Il se sont rencontrés dans une école de cirque et sillonnent l'Europe depuis 2013.
Programmé dans le cadre de "Villette en Cirques", le collectif Akoreacro présente ici son nouveau spectacle "Klaxon".
Dès les premières minutes, les six acrobates et cinq musiciens investissent le chapiteau dans un joyeux capharnaüm. Ils gesticulent, s'apostrophent dans une langue qui ressemble à du russe, courent sans but apparent sur la piste....et on se demande un peu ce qui nous attend !
Une inquiétude qui s'estompe très vite avec des numéros qui s'enchaînent à un rythme d'enfer. Et quels numéros ! Entre les incroyables circonvolutions d'une roue Cyr, le jonglage avec des balles de ping-pong et un balai géant, un piano à roulettes tiré par une corde, qui sert à l'occasion de tremplin pour les acrobates, les vertigineuses voltiges au trapèze ou la partie de tennis avec des poêles en guise de raquettes... ces drôles de circassiens impressionnent par leur originalité et leur virtuosité. Le tout en musique... et sans filet !
Ajoutez à cela, un pianiste échevelé qui s'évertue à jouer les Variations Goldberg de Bach tandis que ses turbulents complices font des cabrioles sur son instrument et vous aurez une petite idée du spectacle de Akoreacro qui s'installe pour la première fois à la Villette.
En bonus, chaque dimanche,  un after musical (et gratuit) organisé avec la troupe, sous la tente restauration. Histoire de prolonger le plaisir...

Jusqu'au 25 décembre 2016, du mercredi au samedi à 20 h et mat. dim. à 16 h (relâche le 24 décembre), Espace Chapiteaux, Porte de la Villette, 75019 Paris. Prix: 26 €, tarifs réduits à 20 et 15 €, et 10 € (- de 12 ans). Tél.: 01.40.03.75.75. http://www.lavillette.com/

29 nov. 2016

Les Sourds-Doués: quatre garçons dans le vent

Ils  ont fréquenté les conservatoires et, à l'instar du fameux Quatuor ou des DéSaxés, Adrien Besse (clarinette), Pierre Pichaud (trompette), François Pascal (clarinette basse) et Nicolas Josa (cor) ont choisi l'option humour. A l'image de leur spectacle "Sur un malentendu...". Pas d'équivoque, cependant, lorsqu'il s'agit d'exercer un talent qui se joue des partitions. Puisant dans un répertoire qui va de Ravel à Piazzolla en passant par Gershwin, Ray Charles, les chansons populaires ou des musiques de films et de dessins animés, ces joyeux complices font souffler une bienheureuse fantaisie sur scène.
Les gags dont ils entrecoupent les morceaux révèlent un esprit tendance potache mais ils ont eu la bonne idée d'y ajouter (grâce aux tours enseignés par Nicolas Audouze) quelques mesures de magie du plus bel effet. Et l'on apprécie les pauses poétiques avec la petite boîte à musique, cette photo d'enfance tirée d'une boîte à souvenirs ou la distribution de bougies dans le public.
Du coup, lorsqu'ils s'amusent à jouer les premières notes de "Il en faut pour être heureux", la chanson extraite du Livre de la Jungle, on s'accorde à oublier, durant un peu plus d'une heure, la morosité ambiante...

Du 1er au 23 décembre 2016, les jeudis, vendredis et samedis  à 21 h, mat. dim. à 17 h 30, à l'Auguste Théâtre, 6, Impasse Lamier, 75011 Paris. Tél.: 01.43.67.20.47. http://www.augustetheatre.com/

Les Vieilles Canailles rempilent !

L'événement semblait exceptionnel mais, manifestement, les Vieilles Canailles ont décidé de ne pas bouder leur plaisir... et le nôtre !
Après le succès de leurs concerts à Bercy en novembre 2014, Jacques Dutronc, Johnny Hallyday et Eddy Mitchell (qui affichent chacun plus de 70 ans au compteur !) rempilent pour une tournée de 14 dates annoncées à ce jour.
Première escale le 10 juin 2017 au Stade Pierre Mauroy de Lille avant de prendre la toute pour se produire à Strasbourg, Rouen, Toulouse, Bruxelles, Genève, Nantes, Dijon, Clermont-Ferrand...
Un seul concert est prévu à Paris, le 24 juin 2017, à l'AcccorHotels Arena.
Ouverture des locations dans les points de vente habituels, dès demain, mercredi 30 novembre, à 10 heures.